Simulation numérique

L'Ifremer et Centrale Nantes disposent d’une expertise reconnue dans l’ingénierie des systèmes sous-marins et flottants. Les deux établissements ont été et sont à l’origine de travaux de R&D majeurs dans le domaine de l’océanographie, de l’hydrodynamique marine et de la tenue à la mer.

Cette expertise s’est construite à partir du développement et de l’utilisation de modèles de simulation numérique et d’analyse de données dédiées. En effet, les essais en bassin ou en mer ne se concoivent pas sans le support de la modélisation numérique (préparation des essais, suivi et exploitation des résultats d’essais, validation des modèles numériques eux-mêmes).

Récemment l'Ifremer et Centrale Nantes se sont engagés dans des projets de R&D majeurs couplant les essais et les modèles numériques (approche dite de « software in the loop ») :

  • simulation numérique des efforts aérodynamiques (éolien flottant),
  • simulation des systèmes de contrôle commande dans les essais en bassin (PTO des houlomoteurs, positionnement dynamique et stabilisation des navires).

Les équipes techniques et scientifiques de THeoREM maîtrisent les modèles numériques utilisés dans l’ingénierie marine et disposent de moyens de calcul très importants, comme le mésocentre de calcul ICI de Centrale Nantes ou le super calculateur DATARMOR 3 de l'Ifremer. Elles bénéficient également d’un long retour d’expérience de la mesure en bassin et en mer.

Ces équipes sont donc en capacité de proposer un support complet aux projets de R&D de ses partenaires, intégrant la modélisation numérique et expérimentale, des TRL les plus bas (1 à 4) aux TRL les plus élevés (8 à 9 avec essais et mesures en mer).

Publié le 18 mai 2018 Mis à jour le 9 juillet 2018