Banc de fatigue des câbles

Le banc de fatigue des câbles de l'Université Gustave Eiffel permet d’effectuer des tests en capacité réelle des câbles de génie civil ou des systèmes techniques de géométrie cylindrique (câbles et ancrages des ponts, installations offshore).

Ces tests sont nécessaires à la validation de toute solution technique innovante et permettent de s’assurer de la durabilité et de l’intégrité du produit lorsqu’il est soumis à des contraintes réelles d’exploitation (chargements statiques et dynamiques en traction et flexion combinées). Il s’agit d’un équipement unique en France et seuls deux autres bancs d’essai de ce type sont recensés au niveau mondial.

L’équipe en charge de cet équipement dispose en outre de capacités permettant d’étendre les spécificités de l’équipement en fonction de l’objet étudié (conception par CAO, compétences hydrauliques et mécanique, …), et de capacités d’instrumentation importantes (déplacements, efforts, déformations, surveillance acoustique).

Caractéristiques

  • Géométrique : Éprouvettes/câbles de longueur maximales de 16 m
  • Bâti : en béton armé offrant une résistance de 30 000 kN avec de nombreuses possibilités d’ancrage à la base et tout le long du bâti
  • Sollicitations mécaniques statiques : Trois vérins hydrauliques équipés de béquilles mécaniques de blocage en position permettant d’appliquer un effort de traction maximale axial de 24 000 kN
  • Sollicitations dynamiques : capacité à combiner des efforts de traction axiale avec des sollicitations verticales (de l'ordre de quelques MN)
  • Monitoring acoustique, dimensionnel pendant les tests

Type d'études

  • Caractérisation en fatigue traction-flexion des câbles d’ancrage et dynamiques d’éoliennes offshore flottantes
  • Développement de solutions pour l'optimisation des câbles et ancrages
  • Validation de solutions de monitoring pour le SHM de câbles EMR
Publié le 22 juillet 2020 Mis à jour le 27 juillet 2020